EN ES
Retour à la liste

Spiritualité Providence

L'Évangile selon Luc 12, 49-53
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux, et deux contre trois; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

Évangile du dimanche 18 août 2019.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12, 49-53

Réflexion:

La paix de Jésus, notre défi.

La conscience que Jésus avait de sa mission lui fait déclarer ces phrases : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé! … Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre? Non, je viens plutôt apporter la division. » Pour Lui, l’essentiel est d’être fidèle à ce qu’Il en venait à discerner et à comprendre comme sa mission. Ce n’est pas de maintenir le statu quo, bien au contraire. Il s’agit d’aller à contre-courant vers ce qui corrompt l’esprit de l’être humain et qui, à partir de là, développe une société éloignée de la Miséricorde, de la Compassion, de la Charité, et donc, des caractéristiques qui font que nous reflétons le Père. Jésus était conscient que sa fidélité a pour conséquence fréquente, pour ceux qui le reconnaissent et le suivent, une rupture avec leur environnement. Connaître, Aimer et Suivre Jésus ne consiste pas en chercher la paix et la tranquillité que nous cherchons souvent en essayant de garder les conflits déguisés et en évitant l’inconfort de confrontation, évitant donc de chercher la vérité qui nous rend libres. Le feu de Jésus, cette Passion pour le Royaume lui permet d’être lui-même et de refuser d’entrer dans les dynamiques du monde qui vont à l’encontre du développement de sa mission. Rechercher et construire la paix nécessite que notre relation avec le Père soit telle qu’elle nous garde libres et fidèles à vivre notre mission et notre vocation prophétique dans la société dans laquelle il nous est donné de vivre aujourd’hui.

Alba Letelier, s.p.