EN ES
Retour à la liste

Spiritualité Providence

Évangile selon saint Matthieu 4, 12-17

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »

Évangile du dimanche 26 janvier 2020.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 4, 12-17

Réflexion:

L’attitude de Jesús nous renvoie évidemment à nous-mêmes. On est tellement souvent repliés sur nos milieux chrétiens, notre communauté, notre paroisse, nos amis chrétiens, etc. Comme si on était atteints du virus de la communion avant celui de la Mission. Quelqu’un disait d’une façon originale qu’on est très occupés dans l’Église à canaliser, à mettre des tuyaux et des robinets, alors que le Seigneur nous invite à faire couler des sources. La piscine peut être luxueuse, mais s’il n’y a pas d’eau que peut-on y faire!

Jésus nous reprend: “Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est proche.” Changez vos cœurs, transformez vos manières d’agir. Laissez Dieu guider votre vie. Sans doute parce que, spontanément, nous ne sommes pas tournés vers Dieu ni vers les autres, mais centrés sur nous-mêmes. La société ne s’améliorera en profondeur que si je commence à me changer moi-même. C’est d’ailleurs au cœur de leur vie professionnelle que Jésus va appeler les premiers apôtres : Pierre, André, Jacques et Jean. Et nous voyons déjà, en eux, la conversion commencer. Jésus a quitté la tranquillité de son Nazareth. Ces quatre marins pêcheurs aussi vont laisser barques, filets et père pour oser suivre ce Jésus surprenant.

Et ainsi Jésus nous montre l’évangélisation. Prenons le temps de le contempler. Il proclame une Bonne Nouvelle : le Royaume de Dieu est arrivé ! Il enseigne, surtout en paraboles et enfin il guérit, il se laisse émouvoir par toutes les souffrances rencontrées sur son chemin.  Prenons-nous le temps de proclamer, d’enseigner et de guérit par Sa volonté? Laissons-nous émouvoir?

Bonne semaine dans la contemplation de Jésus?

AP – Notre-Dame-de-la-Providence