EN ES
Retour à la liste

Spiritualité Providence

L'Évangile du dimanche 2 octobre 2022 Luc 17, 5-10

En ce temps-là, les Apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Le Seigneur répondit : « Si vous aviez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit à l’arbre que voici : ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous aurait obéi. Lequel d’entre vous, quand son serviteur aura labouré ou gardé les bêtes, lui dira à son retour des champs : ‘Viens vite prendre place à table’ ? Ne lui dira-t-il pas plutôt : ‘Prépare-moi à dîner, mets-toi en tenue pour me servir, le temps que je mange et boive. Ensuite tu mangeras et boiras à ton tour’ ? Va-t-il être reconnaissant envers ce serviteur d’avoir exécuté ses ordres ? De même vous aussi, quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites : ‘Nous sommes de simples serviteurs : nous n’avons fait que notre devoir’ »

Réflexion sur l’Évangile du dimanche 2 octobre 2022 –

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 17, 5-10

Réflexion:

La foi est un don de Dieu. En tant que Père, Il l’a donné à ses bien-aimés afin d’être en contact avec eux, et eux avec Lui. Un contact d’intimité, cœur à cœur. Ce dimanche, dans notre méditation, nous lisons que les Apôtres demandent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! »  Je vois que la conversion des disciples est en marche car ils demandent à Jésus avec confiance et sincérité d’augmenter leur foi, et ils ont confiance en lui. Ils sentent que la sollicitation qui leur est faite ne peut aboutir que par une augmentation de leur foi et de leur confiance afin de répondre à la hauteur de ce qui leur est demandé.  Ils ne voient pas non plus comment y parvenir sans Lui.

Jésus leur répond : « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici : ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous obéirait » Comment comprendre cette réponse du Seigneur en sachant qu’il est impossible de replanter un arbre dans la mer? Oui c’est une réponse stricte, mais cette image a trait à ce qui se joue dans le cœur de chacun, dans sa liberté. Êtes-vous en vrai contact avec lui, libre de faire des grandes actions comme lui? Est-ce que nous prenons le temps, nous aussi, de lui demander d’augmenter notre foi? Si oui, félicitations; si non, prenons le temps de dialoguer avec lui. Il est toujours là pour nous et nous connaît mieux que nous-mêmes.  Jésus ne cesse pas d’augmenter la foi de ses disciples et aussi la nôtre chaque jour, à travers les événements, des personnes et de la création. Nous n’avons qu’un seul devoir : être attentives pour goûter sa présence; alors notre foi augmente peu à peu, et on sentira la transformation entière de notre personne.

Sœur Nagwa Gameel, s.p.